Les Maisons de Naissance

Publié le par FSF

Le projet expérimental de Maison de Naissance en France n'a pas vu le jour,

Il a été enterré le 25 avril dernier ( petit historique sur 10lunes.canalblog.com)


L'ouverture de maison de naissance indépendante, gérées par des sages-femmes, sur un site géographique propre, ne serait donc pas à l'ordre du jour en France. Les législateurs seraient-ils aveuglent ?

Les parents et futurs parents sont pourtant bel et bien en demande d'une autre prise en charge, comme en témoignent les listes d'attente dans les centre de naissance attenant aux maternités. Ces centres de naissance sont des lieux où l'on met la physiologie en avant. L'accompagnement global de la femme, du couple et du bébé est fait par une sage-femme, professionnelle compétente de l'accouchement physiologique (c'est à dire hors pathologie, ce qui concerne tout de même 85% des femmes...).


Mais aujourd'hui l'accouchement se fait sur un "plateau technique", une plateforme, un espace dédié à la physiologie, recréé dans une salle de naisssance de maternité. Est - ce satisfaisant de devoir, au moment d'accoucher, traverser couloir et étages d'une maternité pour rester dans le cadre légal de la naissance ! ?


Il y a donc un mouvement de la population vers des lieux dédiés à un accompagnement médical à échelle humaine, où le suivi est fait par une professionnelle avec qui on apprend à se connaitre, avec qui on partage ses doutes et ses joies pour cheminer vers l'enfantement. Et LA sage-femme est ici présente pour LA naissance.

 

Vous avez la possibilité aujourd'hui de vivre l'accompagnement global !


Les acteurs de la naissance respectée et les personnes concernées par l'accompagnement humain et responsable prévoient de se retrouver, d'unir leur force pour se faire entendre et défendre les Maisons de Naissance qui leur semblent justes et précieuses pour l'enfantement des femmes aujourd'hui et pour demain.

Nous vous tiendrons informé de ces rendez-vous.

A chacune, à chacun d'agir.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article